Intégration du Cycle de la Vie (ICV)

Il y a déjà plusieurs années, je me suis formée à une approche, nouvelle à ce moment là, en Europe et en France, l’Intégration du Cycle de la Vie, relier les états du Moi à travers le temps (ICV ou Lifespan Integration, en anglais) (méthode développée par Peggy Pace, psychologue et psychothérapeute américaine).

J’ai trouvé dans cette approche une cohérence totale avec les autres méthodes que j’utilise. Et c’est précisément de cohérence dont il s’agit : grâce aux séances d’ICV, la personne sent se construire en elle une cohérence interne grâce à l’intégration des différentes parties de soi. Pour survivre à certaines situations traumatisantes nous avons dû mettre de côté des parties de soi, et ces « mises de côté » restent imprimées, encodées, comme des systèmes de défense toujours actifs, et s’activent bien plus souvent qu’approprié dans la vie actuelle.

Je propose souvent des thérapies basées sur l’ICV aux personnes qui ont vécu des traumatismes, par exemple intra-utérin, de naissance, ou autres, ou simplement qui se sentent éparpillées dans différentes directions sans trouver leur voie, qui réagissent émotionnellement de manière trop forte ou inappropriée à une situation quotidienne, qui vivent des situations qui se répètent, qui se sentent bloquées dans un schéma passé, qui n’arrivent pas à avoir une vision claire de leur relation affective, ni à faire des choix. Voilà certaines des situations pour lesquelles l’ICV apporte beaucoup, il y en a bien d’autres encore.

Cette approche correspond aux recherches actuelles et aux découvertes des neurosciences. En résumé rapide, c’est une nouvelle méthode qui agit par la restructuration et l’intégration des réseaux neuronaux dans le système global du corps et de l’esprit.

Elle correspond aussi à ce que nous apprend l’anthropologie culturelle. Combien la construction mutuelle des récits de vie, le fait de raconter l’histoire de la tribu et des individus à l’intérieur de la tribu, les aident à se construire dans une continuité qui leur permet de devenir des personnes intégrées et cohérentes, et surtout qui s’adaptent aux situations du présent. Certains chamans procèdent aussi à leur manière, à la réintégration de parties de soi laissées de côté au fur et à mesure de ses blessures.

Je suis amenée dans cette approche à m’occuper souvent du bébé qu’a été l’adulte que j’accompagne. Et je me suis attachée depuis de nombreuses années à prendre soin de ces bébés, vrais bébés, comme anciens bébés ayant bien grandi.

Pendant plus d’une dizaine d’années, j’ai pratiqué et enseigné la Relation Parent-Bébé par le massage (méthode de Vimala McLure et de l’International Association of Infant Massage) j’ai formé de nombreux parents et beaucoup de professionnels de la petite enfance – en maternité, en Conseil Général, à mon Cabinet – à une approche respectueuse de la relation Parent-Bébé, par le massage.

Les grossesses difficiles, les accouchements problématiques ou délicats, les parcours de conceptions médicalement assistées, la prématurité, les fausse-couches, les difficultés liées à la maternité/paternité, satisfaite ou pas, et les traces qu’ils peuvent laisser, tous ces sujets autour de la naissance, je les connais bien. J’ai depuis longtemps une écoute particulière pour tout ce qui concerne le désir d’enfant, l’accouchement, la naissance et tous les événements, toutes les difficultés et toutes les joies qui gravitent autour.

L’Intégration du Cycle de la Vie (ICV) est une approche différente de la psychothérapie verbale. Certains de mes accompagnements psychothérapeutiques sont essentiellement ICV. Pour d’autres, j’intègre ces séances à des séances de psychothérapie verbale. Bien entendu, cela se choisit en accord avec la personne qui me consulte.

Voir les livres que j’ai écrits qui abordent ces sujets « Masser bébé, le toucher du cœur » et « Vivre son besoin d’enfant, Cheminer en se respectant» sur la page Livres.